Lobbying au Parlement européen: Et à qui d’autre travaillez-vous? (”Der Spiegel”, Allemagne)

Publication originale: Lobbyismus im UE-Parlament: für Sie Und wen arbeiten sorte?

L’enquête a montré que certains parlementaires européens - contraire au code de conduite des députés - ont contribué à la législation en faveur de l’entreprise en échange d’incitations financières de leur côté. Deux noms, deux exemples.

Scandale a éclaté sapé la confiance dans le Parlement européen. Un certain nombre de députés ont reconnu dans Mars 2011, que dans les grands frais qu’ils ont contribué à l’adoption de la loi sur la réglementation bancaire dans l’industrie financière d’un traitement favorable. Qu’ont-ils fait de mal? Lobbyistes estimés semblaient reporters de journaux britanniques Sunday Times, qui a publié les résultats de tentatives réussies de corruption.

Peu de temps après l’entrée en vigueur des dispositions au moins compliquer ces transactions - de l’argent en échange d’influence. Pour lobbyistes - Registre de transparence pour les députés - le code de conduite. Mais vont-ils travailler - est une question ouverte.

Depuis plusieurs années, l’organisation non gouvernementale Les Amis de la Terre Europe, Corporate Europe Observatory et LobbyControl surveiller les activités de lobbying au niveau de l’UE et de constamment trouver quelque chose. Sélectionnés députés de l’an dernier sont les premiers qui ont reçu un mandat avec le nouveau code de conduite. Cependant, il semble peu changé. “Nous sommes mécontents de l’application insuffisante du Code,” - dit Nina Kattsemih (Nina Katzemich), un expert allemand de l’organisation LobbyControl.

Episode Birgit Collin-Langen

Birgit Collin Langen (Birgit Collin-Langen) pendant 16 ans était à la tête de la ville de Bingen am Rhein avant en 2012 est allé à Bruxelles en tant que député de la CDU. Elle a conservé une place sur le conseil consultatif du groupe énergétique RWE - entreprises avec la deuxième plus fortes émissions de dioxyde de carbone en Europe. Le Parlement européen Collin-Langen est un membre de la commission de l’environnement (ENVI), dans laquelle, entre autres choses, les décisions sur le climat.

Lorsque le comité en Janvier 2015 a publié un rapport sur la création d’une réserve de stabilisation du marché au commerce de certificats pour les émissions de dioxyde de carbone, Collin-Langen a fait plusieurs demandes de modifications - par exemple, à l’égard de recevoir gratuitement (au moins partiellement) les droits à polluer. Cette position est absolument conforme à la ligne de la préoccupation RWE. MP nie les accusations, sans voir dans ce conflit d’intérêts. De plus, à son avis, la société RWE par ce travail consultatif sera mieux prendre en compte les intérêts des collectivités locales et l’intérêt public.

Selon le député, il a participé aux activités du groupe apporte ses moins de 6.000 euros par an. Contrairement au député Guy Verhofstadt (Guy Verhofstadt).

Cum dans les commentaires

19 June 2015

“Loups de nuit” poursuivent les gardes-frontières polonais
Comme en Europe, a été arrêté la propriété des États étrangers

• Le Parlement européen va vérifier si les fonds européens sont utilisés en Ukraine dans des schémas de corruption »»»
Le Comité du budget du Parlement européen va envoyer un groupe de députés de l'Ukraine pour surveiller l'utilisation des fonds communautaires alloués au pays.
• La corruption est devenue l'une des causes de la crise financière »»»
“Les liens entre la corruption et la crise financière et budgétaire ne devrait pas continuer à ignorer”.
• Les hommes d'affaires seront intouchables »»»
Mort de Sergei Magnitskiy conduit députés à chercher des moyens de protéger les entreprises de la répression des organismes d’application de la loi.
• La Douma d'État n'a pas approuvé la loi sur l'inspection des sociétés d'Etat »»»
Jeudi profilée la Douma d’Etat a émis un avis négatif sur un projet de loi pour permettre aux députés de contrôler directement les activités des sociétés d’État.
• La Douma d'Etat est de préparer des amendements à la punition des "absentéisme" des réunions »»»
La Douma d’Etat estime que la proposition de la Chambre