Médias: la Douma d’Etat a proposé de priver les droits de leur libération et l’amnistie de corruption

Le nombre de personnes qui risquent de perdre ces droits devrait entrer les personnes reconnues coupables de corruption à grande échelle, de crimes contre l’intégrité sexuelle des mineurs, les crimes les plus graves contre la sécurité publique.

Le vice-président de la faction “Russie Juste” à la Douma Oleg Nilov a préparé un projet de loi privant condamné pour corruption du droit à la libération conditionnelle et d’amnistie, le journal “Izvestia”, le mardi.
Mardi, le tribunal prendra en considération la pétition de la région de Vladimir sur le Ministère de la Défense Evgenia Vasilyeva de libération conditionnelle ancien fonctionnaire, qui a été condamné à cinq ans de prison pour détournement de fonds importante. Comme le note le journal, à faire le projet de loi affectée, y compris les événements entourant le cas surnuméraire condamné “Oboronservis.”

Il est rapporté que le projet de loi propose d’ajouter à l’article du Code criminel “libération conditionnelle de peine” et l’article du Code criminel “amnistie” clause, qui détermine la catégorie de personnes pour lesquelles il sera impossible d’appliquer une libération conditionnelle, et qui va perdre le droit à l’amnistie.

Selon le journal, leur nombre devrait entrer personnes reconnues coupables de crimes de corruption à grande échelle, de crimes contre l’intégrité sexuelle des mineurs, les crimes les plus graves contre la sécurité publique.

Comme l’a noté la publication, au début de 2014, Nilov porté à la Douma d’Etat un projet de loi qui propose d’assimiler la corruption à la trahison. Cependant, le projet n’a pas été soutenue par les législateurs. Le journal a également rappelé que en Février de cette année, la Douma d’Etat a présenté un projet de loi proposant de priver du droit à la libération conditionnelle condamnées pour des infractions sexuelles contre des mineurs.

25 August 2015

Ancien commandant des forces terrestres a reçu 5 ans de prison pour corruption
Politique étrangère: l’Ukraine encore gouverné par l’argent

• La Douma d'Etat veut assimiler le crime de trahison siloviki, parce qu'ils portent atteinte à l'autorité de l'Etat lui-même et »»»
Dans la Douma d'Etat dans le ressort peut envisager une législation que les agents d'application de la loi du crime "malveillants" peut être assimilée à une trahison.
• Les tribunaux sont tenus d'examiner les plaintes de refus illégal d'amnistie - KS »»»
PETERSBOURG, le 14 Octobre - bas RAPS, Cyril. La Cour constitutionnelle (CC) de la Russie a ordonné aux tribunaux d'examiner les plaintes de refus illégal d'amnistie.
• L'immunité présidentielle »»»
Au début d’avril, la Douma d’Etat a reçu un projet de loi propose d’annuler l’article 3 de la loi sur les garanties du président russe, qui a terminé l’exercice de l’autorité.
• 12 mille Russes ont obtenu termes réels pour le vol de moins de 2,5 mille. Roubles »»»
Moscou. 22 septembre dernier. INTERFAX.RU -. Dans la dernière année en raison de vol avec des dégâts insignifiants pour les poursuites pénales furent engagées contre plus de 60 mille Homme.
• Les autorités chinoises ont exécuté hauts fonctionnaires pour corruption »»»
L’ancien chef du département juridique interne de la sécurité publique de la ville chinoise de Chongqing a été exécuté par les autorités mercredi.