La quantité de données qui devra garder les opérateurs sur “Law Printemps”, a été estimé à 157 milliards de GB

A la fin de la semaine dernière, la Douma d’Etat dans la première lecture a adopté une série de lois anti-terrorisme résonant nommé président du comité de sécurité de la Douma, Irina printemps et président du comité de défense Viktor Ozerov du Conseil de la Fédération au début Avril. Selon l’un de ces projets de loi, les opérateurs de télécommunications et les fournisseurs de services Internet pour trois ans seront tenus de conserver et de fournir aux pouvoirs publics des informations sur les appels effectués par les abonnés et les messages sortants et leur contenu.

Selon RBC, en référence au rapport de l’institut de projet “Giprosvyaz” (une filiale de “Rostelecom”), la quantité de données qui devra garder l’opérateur en cas de promulgation de la loi, sera 157 500 000 000 F (157,5 exaoctets). Ce volume de 100 mille fois la quantité de données sur les faits de la prestation de services que les opérateurs sont désormais stockés.

Le lundi 16 mai rapport d’expert “Giprosvyaz” a été présenté lors de la réunion du Conseil intérimaire de la Commission Fédération pour le développement de la société de l’information lundi. Selon les calculs effectués par les auteurs du rapport, si les modifications entreront en vigueur, après trois ans, la quantité d’informations stockées par les opérateurs a atteint 2,8 billions de minutes d’appels téléphoniques (1,35 exaoctets) et 156 exaoctets d’informations sur le trafic Internet. Les données restantes tomberont aux abonnés et publie des informations sur les faits eux-mêmes fournissent des services.

Le rapport indique qu’une telle quantité importante de données nécessite 30,6 mille racks dans les centres de données (DPC) -. Plus que la puissance de l’un des plus grands centres de données du monde. Dans le même temps à la réunion ont souligné que les coûts éventuels des opérateurs aux médias “pour financer les fabricants d’équipements étrangers”, car les disques durs ne sont pas produits en Russie.

Prenant la parole lors de la réunion, le chef adjoint du Ministère des Communications Dmitry Alhazov noté que l’industrie ne peut pas supporter le coût de stockage de données requis de ce groupe de travail d’experts dans le cadre du gouvernement a estimé à 5,2 milliards de roubles (environ un tiers de son budget annuel).

“L’effondrement de l’ensemble de l’industrie”

Une position similaire a lieu et le Médiateur Internet Dmitry Marinichev. À son avis, fournir l’infrastructure nécessaire est économiquement impossible, afin que les opérateurs et les organisateurs de la diffusion d’informations sur Internet ne seront pas en mesure de respecter la loi - il fera les examens de licence et “l’effondrement de l’ensemble de l’industrie.”

Au cours de la réunion, les participants ont proposé un certain nombre d’autres arguments contre l’adoption du “Printemps de la loi.” Ainsi, le chef adjoint de Roskomnadzor Oleg Ivanov a souligné que les modifications ne fonctionnera pas si vous ne fournissez pas la responsabilité des opérateurs en cas de non-conformité, et ont donc besoin des factures supplémentaires. Cependant, vérifiez l’intégralité du stockage des données et ne sont pas éliminées par l’opérateur ou d’autres informations est presque impossible, a dit le fonctionnaire.

Ses observations sur les projets présentés et des télécommunications opérateurs. En particulier, le directeur des relations publiques du pouvoir législatif et exécutif dit “MegaFon” Dmitry Petrov que le projet de loi contredit la norme actuelle, selon laquelle les opérateurs ne sont pas autorisés à enregistrer les conversations téléphoniques sans une décision de justice, et son adoption entraînera un conflit.

En outre, Petrov a attiré l’attention sur le problème de la sécurité des données. “Aujourd’hui, les médias vous permettent de voir comment facilement piraté des comptes dans le Telegram, le stockage de données de nuages, etc. Lorsque cette information sera sur le serveur, il sera plus facile à obtenir que un dispositif humain ..”, - a dit le représentant de “Megaphone”.

Plus tôt, les opérateurs mobiles ont estimé les coûts potentiels en cas d’adoption du projet de loi tel que proposé. Par exemple, dans “MegaFon” a noté que l’entreprise aura besoin de 1,4 milliards de roubles pour le respect de la réglementation proposée. À son tour, le représentant de MTS a déclaré que le coût de l’infrastructure pour le stockage dans les détails de la connexion des centres de données seulement pour 12 heures est un minimum de 3 milliards de roubles.

La semaine dernière, un avis sur le projet de loi de résonance soumis au gouvernement russe. Fonctionnaires généralement approuvé l’idée des auteurs du document, cependant, a offert de réduire le stockage à long terme de trois ans, en tenant compte des possibilités techniques des opérateurs de réseaux et les “besoins de l’application des lois dans la détection, la prévention, la suppression, la détection et l’investigation des crimes terroristes et autre direction.” En termes spécifiques de stockage de données dans le rappel ne sont pas appelés.

17 May 2016

Le Parlement européen va vérifier si les fonds européens sont utilisés en Ukraine dans des schémas de corruption
Kirsan Ilioumjinov se rendra à Washington pour poursuivre contre le gouvernement des États-Unis le 23 mai

• Les opérateurs de télécommunications ont estimé les dégâts causés par Irene facture de printemps dans les milliers de milliards de roubles »»»
Le document consiste à stocker les données d'abonnés mobiles et les utilisateurs d'Internet.
• "MegaFon" ne poursuivra pas ses abonnés au tribunal »»»
“MegaFon” refuse de poursuivre les abonnés qui ont reçu des informations sur le transfert de données en itinérance en circulation avec un retard et une quantité importante.
• Trois des principaux opérateurs de téléphonie mobile russes à l'amende pour une harmonisation excessive des tarifs »»»
La Cour d’arbitrage le 11 appel a confirmé la décision du SAF Russie pour les principaux opérateurs mobiles.
• Les députés a proposé de limiter la dette d'abonné itinérant »»»
Conseil de la Fédération membre Viktor Evtukhov présenté à la
• Profil du Comité de la Douma examinera le projet de loi sur l'information d'initié en Juin 16 »»»
La Douma d’Etat Comité des marchés financiers lors de la réunion le mercredi.